Nous pourrions également dire, la façon dont vous passez votre temps identifie vos priorités et la vie que vous avez choisie!  Le principe de leadership souligné dans ce blogue est: Vos priorités d’aujourd’hui prédisposent votre lendemain.  Pensez-y, vos réalisations sont le fruit des priorités que vous avez établies et dans lesquelles vous choisissez d’investir votre temps. En parlant d’accomplissements, voici une leçon de vie que j’ai retenue : « Se consacrer un peu à tout, revient à consacrer beaucoup de vous-même à rien. »  Si vous voulez vivre une vie significative et entendre Dieu vous dire à la fin : « bon et fidèle serviteur », vous ne pouvez pas vous éparpillez en consacrant un peu de vous-même à tout ce qui se présente.  Vous devez apprendre à, faire des choix, à dire non et établir des priorités sur lesquelles focaliser.

William Gladstone, qui a servi la Grande Bretagne à quatre reprises, comme premier ministre donnait le conseil suivant : « Un homme sage est celui qui ne gaspille pas son énergie à poursuivre ce qui n’est pas fait pour lui.  Il est encore plus sage si, parmi les choses qu’il sait bien faire, il choisit et suit résolument la meilleure. »  Une vie significative et efficiente est donc le résultat de priorités bien réfléchies.

Prenez par exemple l’église du premier siècle.  Nous lisons dans le texte biblique de Actes 6 :1-4, la croissance de l’église et les défis auxquels faisaient face le leadership en tentant de tout faire.  N’importe quelle personne qui a débuté une église ou une entreprise comprend les pressions exercées en vue d’accomplir le maximum avec un minimum de personnel.  Les apôtres ont rapidement réalisé qu’ils avaient besoin d’identifier leurs priorités afin de maximiser leur efficience. Voici cinq leçons tirées de leur expérience:

1) Le temps, notre ressource la plus précieuse (v.1).

La croissance rapide de l’église a obligé les apôtres à établir leurs priorités afin de s’assurer qu’ils avaient le temps de faire « ce qu’eux seuls pouvaient faire » pour répondre aux besoins spirituels des membres. D’autres pouvaient distribuer la nourriture mais ils étaient les seuls à pouvoir donner direction à l’église. Ils ont dû élaborer un plan afin que d’autres s’occupent des nécessités temporelles des bénéficiaires pour qu’eux, se donnent à leur principale obligation.

2) On ne peut changer le temps, seulement nos priorités (v.2)

Ils ont dû s’arrêter pour analyser leurs options et déterminer leurs priorités. Nous disposons tous d’un temps limité dans une journée, donc, voici une excellente question à se poser: Suis-je en train d’utiliser mon temps à des tâches que seulement moi peux faire?

3) Les leaders peuvent faire la plupart des tâches mais n’excellent pas dans toutes (v.2).

Les leaders que je connais sont des « faiseurs ». Par contre, ils ne peuvent pas tout faire. Donc, nous devons nous assurer que nous perdons ni temps ni énergie à des activités pour lesquelles nous sommes moins doués. Il est plus sage de prioriser le travail dans lequel nous excellons et confier le reste à d’autres doués dans leurs domaines.

4) Nous choisissons notre vie par la manière dont nous passons notre temps (v.3)

Ne vous y méprenez pas, le fruit de votre vie sera en fonction du temps que vous y aurez consacré.

5) Prioriser aide à choisir sagement (v.4).

Les apôtres ont déclaré devant tous quelles étaient leurs deux plus importantes tâches. « Décider de ce qu’il ne faut pas faire est aussi important que de décider de ce qu’il faut faire ! » (Archie B Parish).

Par ailleurs, comment pouvons-nous décider quels tâches définir comme prioritaires? Il suffit de se poser les bonnes questions. Voici quatre questions que j’ai récemment utilisées pour évaluer mes priorités et ma productivité (un autre mot pour « porter du fruit ») :

a) Qu’est-il de requis de moi ?

Quelles tâches dois-je assumer à la lumière de mon travail ?  En considérant mes     responsabilités, à quoi s’attend-on de moi ?

b)   Qu’est-ce qui me donne le plus grand retour ?

Où est-ce que mes dons fructifient le plus ?  Qu’est-ce qui produit les meilleurs résultats ?

c)  Qu’est-ce qui me procure la plus grande satisfaction ? 

En considérant toutes mes activités, lesquelles me comble le plus ?

d) Qu’est-ce qui contribue à honorer Dieu davantage?

En tant que leader de foi chrétienne, je suis déterminé à vivre une vie qui honore Dieu en favorisant une influence chrétienne dans mon environnement.  Donc, de tout ce que je fais, qu’est-ce qui donne le plus d’honneur à Dieu ?

En terminant, je vous encourage à évaluer puis, chaque jour, vous en tenir à vos priorités. Faites attention aux distractions et aux « gaspilleurs » de temps non essentiels à la réalisation de vos objectifs. « À côté de l’art très noble de faire les choses, il y a un autre art tout aussi noble, celui de laisser des choses non faites.  La sagesse de la vie consiste à éliminer ce qui n’est pas essentiel. » (Lin Yutang) Pour pouvoir vous donner à vos priorités, vous devez également faire confiance aux personnes qui vous entourent en déléguant. Rappelez-vous ces sages paroles de Peter Drucker qui déclarait : « Aucun leader n’a jamais souffert parce que ses subordonnés étaient forts et efficaces. »  Apprenez à faire confiance et à investir dans les personnes productives qui vous aident à réaliser la vision de votre église ou de votre organisation.

Questions de mentorat : Où, dans mon agenda, puis-je trouver suffisamment de temps pour répondre aux quatre questions ci-dessus, lesquelles m’aideront à décider des objectifs à fixer comme étant prioritaires ?

Share This